Résumé. Коллектив авторов.История Вьетнама.

Коллектив авторов.   История Вьетнама



Résumé



загрузка...

Le livre présent, L’Histoire du Vietnam, est une traduction d’un oeuvre Lich su Viêt Nam paru au Vietnam en 1971. Huit chapitres du livre décrirent l’histoire du pays de l’antiquité jusqu’à la moitié du XIXe siècle. C’est un bilan d‘une grande travail des savants vietnamiens qui n’ont pas intertompu leurs études même dans les années de la lutte du peuple vietnamien contre l’agression des Etats-Unis.

Dans le Préface on fait connaître au lecteur les problèmes principaux qui attirent l’attention des auteurs à travers du livre, à savoir l’apparition et l’évolution de l’Etat et la lutte pour l’indépendance nationale.

Dans les chapitres I et II consacrés à l’étude d’une période la plus ancienne de l’histoire des Viets (du Ille millénaire av. J.—Ch. au le s. de n.é.), qui était une période de la transition d’un régime de la communauté primitive aux premiers Etats (Van Lang, Au Lac), sont étudiées les nouvelles données archéologiques donnant la possibilité à mettre en évidance le caractère évolué de la culture matérielle (agriculture, artisanat) et à étudier les prémisses politiques de l’apparition de l’Etat.

Dans les chapitres III et IV on a décrit une période de la domination des féodaux chinois (le—Xe ss.); la originalité des processus intérieurs (ceux sociaux-économiques, culturels etc.) est étudiée dans la liaison étroite avec l’histoire de la lutte multiséculaire des Vietnamiens contre les envahisseurs. Les auteurs ont fait des précisions importantes dans la tableau de l’histoire de la restauration de l’indépendance au Xe siècle.

Les chapitres V—VI sont consacrés à l’histoire de l’état féodal vietnamien au X—XV ss., c’est à dire à une époque du devenir et de l’épanouissement de la monarchie féodale centralisée. Dans les chapitres VII et VIII on étudie les diverses causes d‘un crise du féodalisme (XVIIe — premiere moitié du XIXe s.): les mouvements des paysans qui à la fin đu XVIII s. se sont transformées en l’insurrection victorieuse des Tầy Son. Cette insurrection a secoué de fond les bases de la monarchie, mais est échoué sous les coups réunis de la réaction intérieure et extérieure.

L’attention principale des auteurs de l'Histoire du Vietnam était attirée vers les études des guerres libératrices contre les nombreuses interventions. On nous raconte dans le livre sur la lutte acharnée et pleine d’abnégation pour l’indépendence du Vietnam, y compris sur les origines de la tradition de la lutte populaire contre les conquérants, la lutte dont des larges couches de la paysannerie et des minorités nationales ont pris part. Les auteurs du livre présent ne se bornent pas par l’histoire des guerres, mais ils étudient l’influence multilatérale des mouvements pour le liberté et des guerres populaires sur les processus principaux de révolution de la société vietnamienne au cours des diverses étapes de son histoire, à savoir le processus de la consolidation ethnique, le devenir d’un état multinational, l’évolution des formes d’état féodal, des institutions économiques, les traits caractéristiques culturels et idéologiques. Ce nouveau méthode a déterminé des nouveaux accents dans la caractéristique des certaines périodes de l’évolution de la société vietnamienne et des quelques éminents hommes d’état du passé.

' Les passages sur 1 histoire de la culture et les matériaux sur les courants politiques et idéologiques d’un caractère patriotique sont illustrés par les citations des monuments littéraires et historiques, reconstituantes avec succès le coloris des époques reculées.
<<Назад  
Просмотров: 2284


© 2010-2013 Древние кочевые и некочевые народы